“Le sommeil c’est la moitié de la santé” – Aristote

Baver en dormant : solution et explication ?

Si vous vous réveillez le matin avec une tache humide sur votre oreiller, cette bave est ce qui reste de l’excès de salive qui s’est échappé de votre bouche pendant votre sommeil. Nous produisons tous de la salive régulièrement, y compris lorsque nous dormons. Mais on est d’accord que trop de bave a tendance à nous gêner dans beaucoup de situations. J’ai moi même souffert d’hypersalivation et de problème de déglutition. Oui, la totale ! Alors je vous ai écris tout ce que j’ai appris sur le sujet.

La bave pendant le sommeil est-elle normale ?

C’est bien la question qui revient le plus. Est-ce normal de baver le nuit ? Eh bien oui, pas de panique !

Dans de nombreux cas, il est normal de baver pendant le sommeil. La production de salive varie au cours d’une journée. Bien que les gens produisent généralement plus de salive pendant la journée et moins la nuit, la production de salive se poursuit pendant le sommeil. Cette salive remplit la tâche importante de maintenir la bouche et la gorge lubrifiées, ce qui est nécessaire à une bonne santé. Jusque là, c’est plutôt bon signe, votre salive maintient votre gorge en bonne santé.

Bien que baver pendant la nuit soit souvent normale, cela peut avoir des conséquences indésirables. Par exemple, provoquer des gerçures autour des lèvres et de la bouche, une mauvaise haleine, une déshydratation et un sentiment de gêne en plus des oreillers bien humides.

Essayons de comprendre la cause afin de traiter le problème à la racine !

Pourquoi baver en dormant est-il si fréquent ?

Il est normal de baver un peu pendant le sommeil. Cependant, la bave excessive en dormant, ou ptyalisme, peut être un signe de trouble du sommeil, d’apnée du sommeil ou d’autres problèmes de santé. Alors jusque là, soyez heureux de baver en dormant !

Dans les faits, la bave est produite par les glandes salivaires. Elle contient des enzymes qui aident à digérer les aliments. La salive est nécessaire pour garder les dents propres ainsi que les gencives et la gorge en bonne santé.

La bave se produit lorsque vous produisez trop de salive, que vous avez du mal à garder la salive dans votre bouche ou que vous avez des difficultés à avaler. La production excessive de salive est appelée sialorrhée ou hypersalivation. Certains facteurs peuvent vous faire baver plus que la normale.

Le ptyalisme excessif peut être gênant et peut entraîner des problèmes de sommeil. Il peut également causer de l’inconfort et de l’irritation de la gorge.

Dans certains cas, il peut même être dangereux, car il peut entraîner des pauses dans votre respiration ou une pneumonie.

Comme nous l’avons vu, il existe plusieurs causes possibles de ptyalisme excessif. Les troubles du sommeil, tels que l’apnée du sommeil, sont une cause courante. Les allergies, le rhume et la grippe peuvent également entraîner une production excessive de salive.

D’autres causes possibles de ptyalisme excessif comprennent les reflux gastro-œsophagiens dit RGO (plus courant chez les bébés), les tumeurs, les infections, les médicaments et certains troubles neurologiques.

Le ptyalisme excessif est généralement diagnostiqué en fonction de votre historique clinique et d’un examen physique. Les examens complémentaires, tels que les radiographies, les scanner et les IRM, peuvent être nécessaires pour établir un diagnostic.

Le traitement du ptyalisme excessif dépend de la cause sous-jacente. Si l’allergie est la cause, des médicaments antihistaminiques peuvent être prescrits. Si l’apnée du sommeil est la cause, le traitement peut inclure l’utilisation d’un appareil PPC ou d’autres dispositions.

Juste avant de passer aux causes, il faut souligner que le salivation peut être passagère ou liée à des éléments ponctuels de votre vie.
Posez vous les bonnes questions. Depuis quand je bave ? Quel changement d’habitude ? Est-ce régulier ?

Les symptômes qui accompagnent le bavage excessif

Dans le diagnostique, il faut différencier les causes des symptômes.

Causes => hypersalivation => Symptômes

Les causes peuvent être divisées en deux catégories: physiques et neurologiques.

  • Les causes physiques incluent entre autre les allergies, le reflux acide, la gastro-entérite et l’apnée du sommeil.
  • Les causes neurologiques peuvent inclure l’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques et les tumeurs cérébrales.

Les symptômes peuvent inclure de la salive excessive, des éternuements, des rhumes fréquents, des difficultés respiratoires, de la somnolence, des maux de gorge et des crises d’épilepsie.

Il faut également comprendre si vous baver car vous souffrez d’hypersalivation et donc que votre inconscient vous fait ouvrir la bouche. Ou au contraire, si vous dormez la bouche ouverte pour X ou Y raison et donc vous bavez. L’obstruction nasale est très courante et vous force à respirer par la bouche.

Les obstructions nasales peuvent être causées par des allergies, le reflux acide, la gastro-entérite, l’apnée du sommeil, les rhumes fréquents, les difficultés respiratoires, la sinusite, la sinusite aiguë, la sinusite chronique, la rhinite allergique et l’asthme.

Dans ce cas, c’est assez simple. Les traitements sont nombreux : le lavage nasal, l’utilisation de spray nasal, la prise de médicaments antihistaminiques, la pulvérisation nasale, l’utilisation d’un humidificateur, la prise de médicaments anti-inflammatoires, la thérapie par l’exercice, la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et la thérapie par l’acupuncture.

Dans les cas plus complexes, les obstructions nasales peuvent également être causées par des tumeurs cérébrales, des malformations congénitales, des blessures crâniennes et des infections virales ou bactériennes du sinus.

L’apnée du sommeil : la cause à favoriser

Le bavage nocturne est un problème fréquent chez les enfants et les adultes. Le bavage peut être léger ou abondant. Il peut être occasionnel ou fréquent. Chez certains enfants, le bavage peut être si important qu’il nécessite un traitement médical.

Il existe plusieurs causes possibles du bavage nocturne. La cause la plus fréquente est le ronflement ou l’apnée du sommeil. L’apnée du sommeil est un trouble qui se caractérise par des pauses répétées de la respiration qu’on dort. Ces pauses peuvent durer de quelques secondes à plusieurs minutes. Lorsque la respiration est interrompue, le niveau d’oxygène dans le sang chute et le cerveau envoie des signaux pour réveiller la personne.

Le bavage peut également être causé par une hypersalivation ou une sécrétion excessive de salive. Cela peut être dû à un problème médical, comme une maladie du système nerveux ou une affection des sinus ou des voies respiratoires.

Infections et allergies

Si vous avez un rhume, une angine ou des allergies saisonnières, ces affections peuvent enflammer vos sinus et bloquer vos voies respiratoires, vous obligeant à respirer par la bouche et à baver plus que d’habitude. D’autres infections, comme la mononucléose, l’amygdalite et les infections des sinus, peuvent également entraîner une augmentation de la bave.

Le reflux gastro-œsophagien (RGO)

Les brûlures d’estomac sont peut-être le symptôme le plus connu du reflux gastro-œsophagien (RGO), mais la bave et la dysphagie ne sont pas les seuls symptômes de cette maladie. La dysphagie, ou difficulté à avaler, est également un symptôme courant. Les personnes atteintes de dysphagie due au RGO peuvent avoir l’impression d’avoir une boule dans la gorge, ce qui peut les amener à baver plus souvent.

En outre, lorsque l’œsophage est irrité ou obstrué, il est possible que les personnes atteintes de RGO aient l’impression d’avoir une boule dans la gorge. 

En cas d’obstruction, votre corps peut réagir en produisant plus de salive pour soulager l’irritation, ce qui entraîne une augmentation de la bave.

Apnée obstructive du sommeil

L’apnée obstructive du sommeil (AOS) est un trouble respiratoire lié au sommeil. Elle provoque des pauses temporaires dans la respiration pendant le sommeil. La respiration buccale accompagne souvent le SAOS, voire l’aggrave. La respiration buccale pendant le sommeil peut favoriser l’apparition de la bave, car celle-ci peut s’échapper plus facilement lorsque la bouche est ouverte. Les autres symptômes du SAOS sont les suivants :

  • Ronflement, halètement ou étouffement pendant le sommeil.
  • Réveil pendant la nuit.
  • Difficulté à se concentrer pendant la journée.
  • Maux de tête matinaux.
  • Somnolence pendant la journée.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes, parlez-en à votre médecin.

Bruxisme / grincement des dents

La bave accompagne souvent le bruxisme du sommeil. 

En effet, le bruxisme, ou grincement de dents pendant le sommeil entraine généralement l’ouverture de la bouche pendant la nuit. Le bruxisme est couramment associé à la respiration par la bouche ainsi, la salive est plus susceptible de quitter la bouche lorsqu’une personne garde la bouche ouverte pendant son sommeil. Outre la bave et la respiration buccale, une étude menée auprès d’enfants a révélé que d’autres facteurs de risque courants de bruxisme sont les suivants :

  • Le ronflement
  • Un sommeil agité
  • Temps de sommeil plus courts
  • Le sommeil sur l’estomac.

Effets secondaires des médicaments

La salivation excessive et la bave sont des effets secondaires de certains médicaments, notamment certains antibiotiques, les antipsychotiques et les médicaments utilisés pour traiter la maladie d’Alzheimer.

Si vous prenez des médicaments sur ordonnance et que vous bavez la nuit, votre médicament peut être une cause potentielle de la bave. Vérifiez la liste des effets secondaires potentiels de votre médicament pour voir si vous bavez. Si la bave y figure, n’arrêtez pas de prendre votre médicament. Parlez plutôt de vos préoccupations à votre médecin et demandez-lui s’il peut vous recommander un autre médicament qui ne vous fera pas baver autant.

D’autres causes possibles du bavage nocturne comprennent :

  • le tabagisme
  • l’utilisation de certains médicaments, comme les antidépresseurs, les antihistaminiques ou les médicaments contre l’anxiété
  • la consommation d’alcool
  • le stress et l’anxiété
  • les troubles de l’alimentation, comme l’anorexie ou la boulimie
  • les maladies gastro-intestinales, comme la maladie de Crohn ou la maladie cœliaque

Votre position de sommeil joue également un rôle important sur l’écoulement de la bave.

Votre position de sommeil peut influencer la quantité de bave que vous trouverez sur votre oreiller le matin. Lorsqu’un dormeur est couché sur le dos, la gravité fait généralement que l’excès de salive qu’il produit reste dans sa bouche ou se dirige vers sa gorge. En revanche, chez les personnes qui dorment sur le côté ou sur le ventre, la gravité a tendance à attirer la salive vers l’oreiller, ce qui entraîne la formation de bave.

Si vous dormez sur le côté ou sur le ventre et que vous dormez la bouche ouverte, vous risquez encore plus de baver pendant votre sommeil. Dormir sur le dos peut aider à minimiser la bave. Vous pouvez également prendre des mesures pour respirer par le nez et garder la bouche fermée pendant votre sommeil, par exemple en utilisant un ruban adhésif buccal.

Les traitements contre le bavage nocturne : Comment arrêter de baver en dormant ?

Il est normal de baver pendant son sommeil et cela ne nécessite pas nécessairement un traitement. Cela dit, si vous pensez que vous bavez de façon excessive, il existe un certain nombre de stratégies que vous pouvez essayer pour arrêter de baver pendant votre sommeil, depuis les changements de mode de vie jusqu’à l’orthophonie, les médicaments et la chirurgie. Certains traitements sont simples, tandis que d’autres ne sont recommandés que pour les cas plus graves de bavage. Prenez rendez-vous avec votre médecin pour discuter de ce qui vous convient le mieux.

Changez de position pour dormir

L’action la plus simple que vous pouvez entreprendre pour soulager votre bavage est de changer votre position. Si vous dormez sur le côté ou sur le ventre, essayez de passer sur le dos. Et oui, la gravité est peut-être la responsable de votre problème. La bave coule vers le bas et en dormant sur le côté ou sur le dos, cela l’aide à passer par votre bouche.

Sachez qu’en changeant de position, vous devrez peut-être vous procurer un nouvel oreiller pour dormir confortablement. Les personnes qui dorment sur le côté utilisent généralement un oreiller beaucoup plus épais que celles qui dorment sur le dos, tandis que celles qui dorment sur le ventre utilisent un oreiller beaucoup plus fin, voire aucun oreiller du tout. Si vous avez du mal à rester sur le dos toute la nuit, placez des oreillers supplémentaires sur les côtés de votre corps pour vous aider à rester en position.

Traitez les allergies

Si vous bavez la nuit et que vous souffrez d’allergies, celles-ci peuvent être en cause. Un traitement contre les allergies pourrait ouvrir vos sinus et vous permettre de respirer davantage par le nez que par la bouche. Si vous êtes capable de respirer par le nez au lieu de la bouche pendant votre sommeil, vous aurez peut-être moins de bave.

Envisagez les injections de Botox

Les injections de toxine botulique, comme le Botox, sont considérées comme un traitement sûr et efficace de la bave excessive car elles ont peu d’effets secondaires. L’injection de toxine botulique dans vos glandes salivaires peut les empêcher de produire trop de salive. Sachez que ces injections ne sont pas une solution permanente et que vous devrez en recevoir d’autres lorsque les effets s’estomperont au bout de quelques mois. 

Porter un appareil mandibulaire

Les dispositifs mandibulaires sont un type d’appareil que vous portez dans votre bouche pendant votre sommeil. Ils sont conçus pour aider à réduire la bave, le ronflement et le grincement des dents en maintenant vos lèvres fermées et votre langue et vos dents à la bonne place.

Essayez l’orthophonie

Les orthophonistes peuvent vous enseigner des exercices qui renforcent les muscles de votre langue et de votre mâchoire, améliorant ainsi leur stabilité. Grâce à l’orthophonie, vous serez peut-être en mesure de mieux avaler, de mieux respirer avec la bouche fermée et de réduire la bave.

Renseignez-vous sur les médicaments

Les personnes atteintes de troubles neurologiques peuvent se voir prescrire des médicaments pour arrêter de baver. Ces médicaments réduisent la bave en bloquant les impulsions nerveuses vers vos glandes salivaires. Cependant, ils produisent souvent des effets secondaires, comme une sécheresse excessive de la bouche.

Demandez une intervention chirurgicale

Dans les cas graves d’hypersalivation, votre médecin peut recommander une intervention chirurgicale. Quelques types de chirurgie sont utilisés pour traiter la bave, notamment l’ablation chirurgicale des glandes salivaires, la modification des canaux des glandes salivaires et la réduction des connexions nerveuses aux glandes salivaires. En général, la chirurgie est réservée aux personnes qui bavent également pendant les heures d’éveil, et même dans ce cas, elle est considérée comme un dernier recours, après que toutes les autres options ont été tentées et se sont avérées inefficaces. Des études suggèrent que la chirurgie de la bave fonctionne bien, avec jusqu’à 89 % d’amélioration.

Quand en parler à votre médecin

Il est normal de baver pendant son sommeil. Mais si vous avez peur de baver trop, prenez rendez-vous avec votre médecin. Il pourra évaluer si votre bavage peut être le signe d’un problème de santé sous-jacent et vous fournir des conseils personnalisés sur la manière de moins baver pendant le sommeil.

Le bavage nocturne chez l’enfant : Comment réagir ?

Le bavage nocturne chez l’enfant est assez courant. Les enfants ont tendance à baver davantage pendant le sommeil que les adultes. La salive peut couler de la bouche et s’accumuler sur l’oreiller. Le bavage excessif peut être gênant pour l’enfant et peut même causer des apnées du sommeil. Le bavage peut être dû à une hypersalivation ou à un blocage des sinus. Si vous soupçonnez que votre enfant a un problème de santé, consultez un médecin. Il peut vous aider à déterminer la cause du bavage et à trouver un traitement. Le bavage nocturne est souvent inoffensif en lui même. Cependant, il peut parfois être le signe d’un problème de santé plus grave.

Les offres du moment
    Oreillers de la gamme Emma

    Emma propose plusieurs types d’oreillers conçus pour offrir un soutien optimal et améliorer la qualité du sommeil. Voici les principaux…

    Voir plus

    End of Content.