Douleurs cervicales, quelles positions adopter pour dormir ?

Positions de sommeil pour les douleurs dorsales et cervicales

Dormir avec des douleurs cervicales


Obtenir une bonne nuit de sommeil peut être difficile avec un mal de dos ou de cou. C’est un cercle vicieux. Vous avez besoin de dormir pour guérir, mais votre dos vous fait mal et vous ne pouvez pas dormir, donc vous ne pouvez pas guérir, donc votre dos vous fait encore mal et vous ne pouvez pas dormir.

Le sommeil non réparateur, typique des périodes de douleur, empêche la relaxation des muscles et entrave la guérison qui se produit normalement pendant le sommeil. Pendant un sommeil réparateur, le cœur et la pression artérielle ralentissent, le cerveau est capable de libérer les hormones qui stimulent la croissance des tissus et réparent les vaisseaux sanguins, le corps produit davantage de globules blancs et le système immunitaire est renforcé.

Si bien dormir est si important pour guérir les maux de dos et les douleurs cervicales, comment faire ? Voici comment dormir quand on a mal au dos.

Positions de sommeil


Bien qu’il soit préférable de choisir les positions de sommeil recommandées, cela peut être difficile pour ceux qui trouvent qu’une position de sommeil inhabituelle est tout aussi stressante que la douleur qu’ils ressentent. Par conséquent, si une position de sommeil n’est pas confortable, elle n’est peut-être pas adaptée à votre cas.

Positions de sommeil pour le mal de dos

Gardez à l’esprit l’essentiel : Vous devez dormir dans la position qui vous aide à vous reposer, mais vous pouvez aussi la modifier. La clé d’une bonne position de sommeil est l’alignement – maintenir vos oreilles, vos épaules et vos hanches en ligne droite (plus ou moins). Il y aura naturellement des espaces entre les parties de votre corps et le matelas. Ces espaces peuvent mettre à rude épreuve les muscles de votre dos ou de votre cou. Il est donc conseillé d’utiliser des oreillers pour combler ces espaces et réduire la tension.

Deuxièmement, les gens bougent souvent lorsqu’ils dorment. Il est donc inutile de s’inquiéter et d’ajouter du stress en gardant une seule position de sommeil. Si vous bougez, gardez plusieurs oreillers à portée de main pour soutenir les zones vulnérables dans différentes positions de sommeil.

Meilleures positions de sommeil pour le mal de dos


La meilleure position de sommeil pour les douleurs lombaires est généralement considérée comme étant sur le dos. Cette position permet de répartir le poids sur l’ensemble de la colonne vertébrale. Placer un oreiller sous vos genoux vous aidera à maintenir la courbe naturelle de la colonne vertébrale.

Pour ceux qui dorment sur le côté, placer un oreiller ferme entre les genoux aide à maintenir l’alignement naturel des hanches, du bassin et de la colonne vertébrale. Toutefois, si vous dormez sur le côté, essayez d’alterner les côtés. Vous éviterez ainsi un déséquilibre musculaire et peut-être même une scoliose. En outre, le sommeil latéral en position fœtale recroquevillée peut aider les personnes souffrant d’une hernie discale.

S’allonger sur le ventre est considéré comme la pire position de sommeil pour le mal de dos. Toutefois, s’il est difficile de changer de position de sommeil, placez un oreiller fin sous vos hanches et votre ventre pour améliorer l’alignement de la colonne vertébrale.

Meilleures positions pour dormir en cas de douleurs cervicales

Les meilleures positions de sommeil pour le cou sont sur le dos ou sur le côté. Le dos est particulièrement recommandé ; veillez simplement à utiliser un oreiller qui soutient la courbure de votre cou et un oreiller plus plat pour amortir votre tête.

Si vous dormez sur le côté, utilisez un oreiller plus grand sous votre cou afin que votre cou soit aligné avec votre tête. Cela soulagera votre cou et maintiendra votre colonne vertébrale droite.

L’inconvénient de dormir sur le ventre est que vous devez tordre votre cou pour maintenir votre tête sur le côté, ce qui exerce une pression sur les nerfs. Vous pouvez essayer de vous réapprendre à adopter une autre position, en utilisant des oreillers pour vous amadouer et vous soutenir dans une position latérale ou dorsale. Si vous devez dormir sur le ventre, utilisez un oreiller fin ou pas d’oreiller, en essayant de limiter au maximum les angles gênants.

Dans toutes les positions de sommeil où vous souffrez de douleurs cervicales, vous devez utiliser un oreiller sous votre cou qui vous soutienne, comme une serviette roulée ou un oreiller cervical.

Il existe également des douleurs cervicales dues à un mauvais sommeil. Il arrive que l’on se réveille avec une douleur au cou. Le fait de dormir selon un angle inadéquat, les mouvements soudains de la tête ou du cou pendant le sommeil ou les tensions cervicales dues à une blessure peuvent provoquer des douleurs cervicales. En plus d’utiliser des traitements pour soulager cette douleur au cou, assurez-vous que votre futur sommeil comprend un bon oreiller pour soutenir le cou.

Dormir en position verticale


De nombreuses personnes trouvent un soulagement à leurs douleurs dorsales et cervicales en dormant en position verticale ou dans un fauteuil incliné. Cette position est courante chez les femmes enceintes, par exemple, pour leur mal de dos. Si vous choisissez cette position, le meilleur accompagnement est un oreiller en forme de fer à cheval pour soutenir la nuque, comme celui qui est souvent utilisé dans les vols d’avion. Les oreillers pour le bas du dos sont également une bonne idée.

Extras pour un sommeil sans douleur
En plus des positions de sommeil, prenez le temps de déterminer le meilleur équipement et le meilleur environnement pour votre sommeil optimal. L’utilisation créative des oreillers peut vraiment aider à trouver une position de sommeil confortable. Si vos oreillers sont vieux et inadaptés, remplacez-les. De plus, vous devrez peut-être tester plusieurs modèles pour savoir ce qui vous convient le mieux.

Il en va de même pour un matelas. Est-il temps d’en acheter un nouveau ? Comme pour les oreillers, il n’existe pas de meilleur choix universel pour un matelas. Malgré les recommandations, ce qui est bon pour une personne ne l’est pas nécessairement pour une autre. Encore une fois, essayez de tester un matelas en dormant dessus : le lit d’un ami, un hôtel, ou tout autre endroit possible.

Enfin, créez un environnement propice au repos. La température de la pièce, l’emplacement de votre lit, la façon dont vous assombrissez la pièce, la façon dont vous organisez votre espace de sommeil et la façon dont vous gérez le temps passé devant l’écran – tout cela peut contribuer à un sommeil réparateur et sans douleur.

Laisser un commentaire