“Le sommeil c’est la moitié de la santé” – Aristote

Insomnie : Comment doser son huile de CBD selon ses besoins et son métabolisme

Dans l’univers du bien-être nocturne, l’huile de CBD émerge comme une alliée précieuse pour vaincre l’insomnie. Cependant, la clé réside dans le dosage adapté à chaque individu. Avant de plonger dans les bras de Morphée grâce au CBD, voici quelques éclairages pour trouver le dosage parfait.

La règle d’or est qu’il n’y a pas de règle universelle. Le dosage idéal de CBD varie en fonction de plusieurs paramètres : La concentration de l’huile de CBD, votre poids, la composition corporelle (graisse, muscles, os, eau), et bien sûr, la gravité de vos troubles du sommeil.

Adapter le dosage en fonction de son propre corps

Pour naviguer dans ce monde de gouttes et de milligrammes, commençons par comprendre la concentration. Une simple opération mathématique vous y aide : divisez la quantité totale de CBD du flacon par le nombre de gouttes qu’il contient. Rassurer vous, généralement ce chiffre est donné sur le flacon.

Par exemple, un flacon de 10 ml à 5 % de concentration offre 500 mg de CBD pour environ 200 gouttes, ce qui équivaut à 2,5 mg de CBD par goutte. Cette logique s’applique à différentes concentrations, permettant d’ajuster précisément votre consommation :

  • Huile à 5 % : 2,5 mg de CBD par goutte.
  • Huile à 10 % : 5 mg de CBD par goutte.
  • Huile à 15 % : 7,5 mg de CBD par goutte.
  • Huile à 25 % : 12,5 mg de CBD par goutte.

La dose recommandée oscille généralement entre 1 et 6 mg de CBD pour chaque 5 kg de votre poids corporel, ajustable selon votre masse. Ainsi, une personne de 45 à 70 kg pourrait bénéficier de 5 à 15 mg de CBD, tandis qu’un individu de 70 à 90 kg pourrait augmenter sa dose à 15 à 25 mg, et ainsi de suite.

Pour déterminer le nombre exact de gouttes adaptées à votre situation, envisagez trois niveaux de dosage :

  • Micro-doses : Idéales pour les débutants ou pour traiter des symptômes légers tels que le stress ou les maux de tête, ces doses s’échelonnent de 0,5 à 20 mg de CBD par jour. Pour une personne de 60 kg, cela représente environ 12 gouttes d’une huile à 5 % ou 6 gouttes à 10 %.
  • Doses standards : Adaptées aux douleurs modérées, à l’anxiété ou à l’inflammation, optez pour des huiles plus concentrées, à 15 ou 25 %, et ne dépassez pas 8 gouttes par jour.
  • Macro-doses : Pour des problèmes de santé plus sévères nécessitant un fort apport en CBD, la consommation peut grimper entre 200 et 800 mg par jour, soit jusqu’à 9 gouttes d’une huile à 20 %.

Rappelez-vous, l’expérimentation et l’écoute de votre corps sont essentielles pour trouver le bon équilibre. Et bien sûr, une discussion avec un professionnel de santé avant d’introduire le CBD dans votre routine nocturne est toujours une sage décision. Avec ces repères, vous êtes désormais équipé pour ajuster votre consommation de CBD et naviguer vers un sommeil réparateur.

Vous pouvez également décider de faire votre prise en 2 ou 3 fois. C’est à dire, si j’ai 8 gouttes à prendre : 3 gouttes à 22h, puis 3 gouttes à 23h et enfin 2 gouttes à 23h30.

Comme ça, si je sens que les 6 premières gouttes sont déjà bénéfiques, pas besoin de prendre les 2 dernières.

Les différents types d’insomnie

L’insomnie est un trouble du sommeil qui affecte un grand nombre de personnes à travers le monde. Il se caractérise par une difficulté à s’endormir, à rester endormi et à s’éveiller trop tôt. Il existe plusieurs types d’insomnie, dont la principale est l’insomnie chronique. D’autres types incluent l’insomnie transitoire, l’insomnie liée à des facteurs externes et l’insomnie psychophysiologique.

L’insomnie transitoire est généralement causée par des facteurs externes tels que le stress, l’anxiété, des changements de routine et le jet lag. Elle est généralement temporaire et ne dure pas plus de quelques jours.

L’insomnie liée à des facteurs externes se produit lorsque des facteurs externes, tels que le bruit, les horaires de travail irréguliers et les changements de routine, interfèrent avec le sommeil. Elle peut être chronique ou transitoire. L’arrêt du tabac entraine également une insomnie chez certaines personnes.

L’insomnie psychophysiologique est un type d’insomnie chronique qui se produit lorsque les personnes sont très conscientes de leur état de veille et de leur sommeil et qu’elles s’inquiètent d’en manquer. Elle peut être due à des troubles d’anxiété ou à des facteurs psychologiques, et elle peut se produire même en l’absence de facteurs externes.

L’insomnie chronique est un type d’insomnie qui se manifeste pendant plus de trois nuits par semaine et qui dure plus de trois mois. Il est le type d’insomnie le plus commun et peut être causé par une variété de facteurs tels que des troubles médicaux, des troubles du sommeil, des changements de routine ou des facteurs environnementaux.

Quels sont les risques liés aux dosages élevés de CBD ?

Il est important de souligner que les dosages élevés de CBD peuvent entraîner certains risques pour la santé. Pour votre bien et connaissance, retrouve la liste complète des effet secondaires possibles (bien sûr, généralement, les personnes n’en ressentent qu’un seul voire deux ou pas du tout) :

  • Une somnolence excessive
  • Un arôme ou goût métallique dans la bouche
  • Un malaise général
  • Maux de tête et différents types de migraine
  • Étourdissements
  • Nausées et vomissements
  • Fatigue.
  • Vertiges.
  • Troubles de l’humeur.
  • Nausées.
  • Diarrhée.
  • Troubles de mémoire.

Parfois, la prise de suppléments à base d’huile de chanvre provoque une augmentation de la tension artérielle systolique et diastolique. Si vous avez des antécédents de maladie cardiaque, consultez un médecin avant de commencer. En outre, certains chercheurs affirment que l’huile de chanvre peut entraîner des changements dans le foie et le système immunitaire. Un doute ? retrouvez notre article : l’huile de CBD, une bonne idée pour dormir mieux ? Vous découvrirez par exemple que cela peut aussi aider à lutter contre les crises d’angoisse.

Par conséquent, les consommateurs doivent avoir bonne compréhension des risques, avantages et du dosage approprié. Une bonne pratique est de commencer avec une faible dose. Puis on augmente progressivement jusqu’à ce que les symptômes apparaissent. Cependant, lorsque vous commencez à prendre des doses plus élevées, c’est que votre problème est plus profond voire grave. Vous devez le faire sous la surveillance d’un médecin.

Enfin, les effets du CBD varie d’une personne à l’autre. Cela induit des dosages différents. Encore une bonne raison pour commencer petit avant d’augmenter la dose.

Les offres du moment
    Oreillers de la gamme Emma

    Emma propose plusieurs types d’oreillers conçus pour offrir un soutien optimal et améliorer la qualité du sommeil. Voici les principaux…

    Voir plus

    End of Content.