“Le sommeil c’est la moitié de la santé” – Aristote

Régression du sommeil chez le bébé de 10 mois, les bonnes pratiques ?

Votre bébé grandit, il a besoin de beaucoup de sommeil mais tout d’un coup, il a de plus en plus de mal à dormir. “Il ne fait plus ses heures”, “Il est fatigué et stressé”, “Il est trop fatigué pour dormir”, ce sont autant de situations que les parents rencontrent pendant le développement du nourrisson. C’est une période très difficile à vivre pour l’enfant aussi bien que pour les parents.

Pour aider un bébé de 10 mois en pleine régression du sommeil, il est conseillé de maintenir une routine de sommeil régulière et apaisante, en le couchant et le réveillant à des heures fixes. Il est également important de créer un environnement de sommeil confortable et de réduire la stimulation avant le coucher. On limite l’exposition à la lumière et au bruit. Assurez-vous que le bébé est bien nourri et confortable avant de dormir et évitez les gros repas juste avant le coucher. Enfin, soyez patient et réconfortant, en répondant rapidement si le bébé se réveille, tout en essayant de minimiser l’interaction pour encourager le retour au sommeil.

La régression du sommeil chez le bébé de 10 mois est assez fréquente. En effet, à cet âge, les nouveau-nés ont tendance à faire leur régression sommeil. Cela est dû au fait qu’ils grandissent et se développent à un rythme très rapide. Ainsi, ils ont besoin de plus de sommeil que les adultes. De plus, à cet âge, les bébés ont tendance à faire de nombreuses siestes. Cela est dû au fait qu’ils ont besoin de se reposer après avoir joué et après avoir mangé. Cependant, les siestes ne doivent pas être trop longues car elles peuvent perturber la vraie nuit du nourrisson.

Les causes de la Régression du sommeil chez le bébé de 10 mois

Chez le bébé de 10 mois, les régressions du sommeil sont fréquentes pour plusieurs raisons. En effet, à cet âge, les bébés sont en pleine phase de développement. Ils découvre en permanence le monde qui les entoure. Ils sont curieux et veulent tout explorer. Cette sur activité les perturbe et les empêche parfois de dormir. Votre enfant veut continuer d’explorer et de découvrir tout le temps ! Les régressions du sommeil peuvent également être liées à des changements dans leur routine. Les changements sont nombreux, comme le passage à la sieste ou le début de la garderie. Les nourrissons otn du mal avec les changements de saison, d’heure ou par les vacances (quand vous même changez de rythme).

Les régressions du sommeil sont difficiles à vivre pour les parents. Nuits courtes et questionnements permanents sont vos pires ennemies. Heureusement, il existe quelques bonnes pratiques à mettre en place pour y faire face. Tout d’abord, il est important de maintenir une bonne routine de sommeil et de ne pas la modifier trop souvent. Il faut également éviter de faire trop de stimulations avant le coucher. Surtout, respecter les horaires de sieste et de coucher pour ne pas créer une dette de sommeil difficile à rattraper. Enfin, il est important de rester calme et patient et de ne pas céder aux caprices du bébé. Restez lucide dans vos choix et action ! Si bébé ne veut pas aller se coucher, gardez en tête que c’est pour son bien.

Le sommeil du bébé de 10 mois, comment gérer cette phase ?

Les bébés de 10 mois dorment en moyenne 13 à 14 heures par jour. Cela peut sembler beaucoup, mais ils ont besoin de beaucoup de sommeil pour se développer et rester en bonne santé. Voici quelques conseils pour vous aider à maintenir le sommeil de votre poupon de 10 mois :

  • Tenez compte des régressions du sommeil. Les bébés de 10 mois peuvent faire des régressions du sommeil. Ils ont du mal à s’endormir et se réveille plus souvent la nuit. Vous pouvez alors être plus souple sur la durée des siestes et des nuits, mais il lui faut ses 13 heures de sommeil par jour.
  • Fournissez une routine de sommeil cohérente. Les bébés de 10 mois ont besoin d’une routine de sommeil cohérente pour s’endormir et rester endormis. Essayez de mettre votre bébé au lit à la même heure chaque soir. Idem, donnez le bain et les histoires dans le même timing avant de dormir.
  • Encouragez les siestes. Les bébés de 10 mois ont besoin de 2 à 3 siestes par jour pour se reposer et se recharger. Encouragez votre bébé à faire une sieste de 30 minutes à 1 heure chaque jour.
  • Faites attention aux changements de développement. Les nouveau-nés sont en plein milieu du troisième trimestre de développement. Cela peut signifier que votre bébé est plus actif et a besoin de plus de stimulation. Essayez de lui offrir de nouvelles activités et de nouveaux jouets pour l’aider à se développer.
  • Surveillez les angoisses de séparation. Les bébés de 10 mois peuvent commencer à avoir des angoisses de séparation (dès l’âge de 4 mois). Cela signifie qu’ils ont peur de vous quitter et de ne plus vous avoir près de lui. Des techniques sont aussi applicables. Laisser la porte ouverte, la veilleuse, lui faire comprendre votre présence d’une manière ou d’une autre. Par contre, évitez de rester avec lui jusqu’à l’endormissement. Si bébé se réveille la nuit, il aura peur car vous n’êtes plus là. Il doit comprendre que vous ne restez pas à son berceau toute la nuit. C’est pour ça qu’il faut éviter de le laisser dormir dans votre lit trop souvent. Les mauvaises habitudes sont difficiles à faire partir.

Quelques faits supplémentaires sur la régression du sommeil

Les bébés et les enfants passent par de nombreux changements et étapes de développement. Chaque nouvelle étape peut perturber leur sommeil et provoquer une régression. Les changements courants qui peuvent affecter le sommeil d’un enfant incluent :

  • La transition d’un lit bébé à un lit d’enfant, ou le fait qu’il dorme à présent dans une chambre à par.
  • L’apprentissage de la propreté et de nouvelles habiletés comme la marche ou le parler.
  • Les maladies courantes, telles que la RGO, le rhume ou la grippe, peuvent également perturber le sommeil d’un enfant. La douleur et l’inconfort peuvent les empêcher de dormir et les réveiller pendant la nuit.
  • Les changements de saison, comme le passage de l’été à l’automne ou de l’hiver au printemps, peuvent perturber le sommeil d’un enfant en raison de la lumière du jour et de la température.
  • Les angoisses de séparation sont une autre cause fréquente de régression du sommeil. Les bébés et les enfants peuvent commencer à avoir peur de dormir seuls et de s’endormir. Ils peuvent avoir peur que vous ne soyez pas là quand ils se réveilleront ou qu’ils ne vous entendront pas si quelque chose de mal se passe. Les angoisses de séparation peuvent être déclenchées par un changement dans leur routine, comme commencer la maternelle ou un nouveau baby-sitter.
  • Les dents qui travaillent ! On passe tous par là un jour et pour certain bébé c’est une vraie galère. Eau chaude, gant de toilette mouillé, chacun ses techniques pour apaiser son bout de chou.

Régression du sommeil chez le bébé, adopter un rituel de coucher : Votre meilleure technique

Subitement, votre bébé a du mal à s’endormir et se réveille fréquemment la nuit. Cela va malheureusement rentrer dans ces habitudes et peut découler sur effets néfastes. Des réveils nocturnes fréquents, une fatigue permanente, des pleurs seront votre lot quotidien. Ces perturbations du sommeil sont normales et ne durent généralement pas plus de 2 à 3 semaines. Cependant, il est possible que cela dure plus longtemps selon les bébés et la routine du sommeil en place.

Pendant les périodes de régression du sommeil, vous pouvez aider votre enfants en lui donnant un peu plus de temps pour s’endormir et en lui offrant une sieste plus longue pendant la journée. Il est également important de maintenir une routine du coucher constante et apaisante. Enfin, assurez-vous que votre bébé ne soit pas surstimulé avant le coucher. Il faut éviter les jeux énergiques et en diminuer le temps passé devant les écrans si vous lui permettez de les regarder.

Le moment du coucher est un moment important pour les bébés, car il les aide à se détendre, à se sentir en sécurité et à mieux dormir. À l’âge de 10 mois, il est bénéfique d’établir un rituel de coucher régulier pour aider votre bébé à se préparer à une bonne nuit de sommeil. Voici quelques conseils pour mettre en place un rituel de coucher efficace pour votre bébé de 10 mois.

1. Choisissez une heure régulière

Essayez de fixer une heure régulière pour le coucher de votre bébé. Cela permettra à son corps de s’habituer à un rythme de sommeil régulier et l’aidera à se calmer et à se préparer pour la nuit.

2. Créez une routine apaisante

Établissez une séquence d’activités calmes et apaisantes qui aideront votre bébé à se détendre avant de dormir. Cela peut inclure un bain tiède, une histoire douce, une séance de massage ou une berceuse douce. Veillez à choisir des activités adaptées à l’âge de votre bébé et à respecter son rythme.

3. Préparez un environnement propice au sommeil

Assurez-vous que la chambre de votre bébé est calme, sombre et à une température confortable. Utilisez une veilleuse douce ou une petite lumière d’appoint pour créer une ambiance apaisante. Vous pouvez également utiliser des objets réconfortants comme un doudou ou une couverture spéciale pour aider votre bébé à se sentir en sécurité.

4. Évitez les stimulations avant le coucher

Évitez les activités stimulantes ou excitantes juste avant le coucher. Limitez l’exposition aux écrans, aux jouets bruyants ou aux jeux actifs. Optez plutôt pour des activités calmes et relaxantes qui préparent votre bébé à une transition en douceur vers le sommeil.

5. Soyez cohérent

La cohérence est la clé lors de la mise en place d’un rituel de coucher. Essayez de suivre la même séquence d’activités chaque soir et de reproduire les mêmes conditions de sommeil. Cela aidera votre bébé à associer ces signaux à l’heure du coucher et à se préparer mentalement et physiquement pour le sommeil. Mettez vous préalablement d’accord entre vous.

6. Restez calme et rassurant

Pendant le rituel de coucher, restez calme, détendu et rassurant. Parlez doucement à votre bébé, chantez-lui une berceuse ou murmurez-lui des mots apaisants. Votre présence rassurante contribuera à instaurer un sentiment de sécurité et de tranquillité avant le coucher.

Source externe :
https://bedaineurbaine.com/regressions-sommeil/
https://www.pampers.fr/bebe/sommeil/
https://www.leslouves.com/

Les offres du moment
    Oreillers de la gamme Emma

    Emma propose plusieurs types d’oreillers conçus pour offrir un soutien optimal et améliorer la qualité du sommeil. Voici les principaux…

    Voir plus

    End of Content.