“Le sommeil c’est la moitié de la santé” – Aristote

Régression du sommeil : Bébé de 4 mois, que faire pour l’aider ?

Le sommeil du bébé de 4 mois est souvent en régression. Les parents se demandent souvent ce qu’ils peuvent faire pour l’aider. La première chose à faire est de ne pas paniquer. C’est tout à fait normal que les bébés de 4 mois aient des régressions du sommeil. Cela peut être dû à plusieurs facteurs, tels que le développement des capacités de locomotion, l’apprentissage de nouvelles compétences, la maladie ou les changements de routine. Les régressions du sommeil peuvent également être causées par l’angoisse de la séparation, ce qui est fréquent chez les bébés de 4 mois. Heureusement, il y a des choses que les parents peuvent faire pour aider leur bébé à traverser cette période difficile. D’autres éléments peuvent causer des troubles du sommeil notamment chez l’adulte.

La première chose à faire est de comprendre ce qui se passe. Les bébés de 4 mois ont besoin de beaucoup de sommeil. Ils passent environ 16 à 18 heures par jour à dormir. Cependant, à l’âge de 4 mois, c’est très différent du sommeil des adultes. Les bébés de 4 mois ne dorment pas profondément tout le temps. Ils ont souvent des périodes de sommeil léger et des périodes de sommeil profond. Le sommeil léger est une phase de sommeil à ne pas confondre avec ce qu’on appelle par abus de langage le sommeil léger pour une personne qui se réveille facilement lors de ses nuits.

Qu’est-ce que la régression du sommeil chez un bébé de 4 mois ?

Une régression du sommeil est un changement dans le sommeil d’un bébé de 4 mois. Elle est caractérisée par une diminution du nombre d’heures de sommeil, un réveil plus fréquent la nuit et une difficulté à se rendormir. Les bébés ont besoin de beaucoup de temps de repos, environ 16 à 18 heures par jour. Ce phénomène de régression peut être perturbant pour les bébés et les parents. Heureusement, il est généralement temporaire et les bébés retrouvent bientôt leur rythme de sommeil normal.

Les régressions du sommeil sont souvent associées à des changements importants dans la vie d’un bébé, comme l’introduction de la nourriture solide, la perte de dents ou le développement de nouvelles compétences. Le stress, la fatigue et la surabondance d’éléments pendant leur journée sont aussi à prendre en compte.

Les parents peuvent aider leur bébé en essayant de maintenir ses habitudes tout en faisant évoluer les périodes et la longueur des siestes. Il est important de créer un environnement propice au sommeil, comme une chambre sombre et calme. Il est primordial de l’aider à s’endormir avant qu’il ne soit trop fatigué.

Comment aider un bébé de 4 mois à lutter contre la régression du sommeil ?

Lorsque les bébés atteignent 4 mois, ils font souvent face à une régression du sommeil. Cela signifie qu’ils ont du mal à s’endormir et à rester endormis tout au long de la nuit. Ils peuvent aussi avoir du mal à faire de longues siestes pendant la journée. Les parents peuvent se sentir dépassés par ces changements et ne savent pas comment y faire face. Heureusement, il existe quelques étapes simples que vous pouvez suivre pour aider votre bébé à surmonter cette période difficile.

Tout d’abord, assurez-vous de respecter le rythme de votre bébé. Cela signifie que vous devriez le coucher aux mêmes heures chaque jour. Si vous le couchez lorsqu’il est éveillé et en pleine activité, ça va être compliqué. La routine se pense en amont. de combien d’heure de sommeil à t’il besoin en fonction de son âge ? En fonction de ça, déterminez son planning de nuits, de siestes et son train du sommeil. Cela l’aidera à maintenir un bon rythme et à mieux dormir la nuit.

Exemple de rythme de sommeil

Par exemple, pour un bébé de 4 mois qui a besoin d’environ 16h de sommeil par jours vous procéder comme ceci :

  • 22h – 7 h nuit complète = 9 heures (si possible de suite même s’il faudra le faire boire en manger, gardez une atmosphère calme et une lumière tamisée pour ne pas le réveiller complétement)
  • 10h – 12h première sieste = 2 heures
  • 15h – 19h dernière sieste = 5 heures

S’il dort une heure de moins la nuit, vous pouvez essayer de le faire dormir une heure plus tôt pour la première sieste. Idem, si la deuxième sieste dure moins longtemps, essayez de le couchez plus tôt le soir. Tout cela dépendra également des activités qu’il fera pendant la journée. Si la journée est calme, vous pouvez le laisser dormir un peu moins s’il se réveille de lui même. Au contraire si la journée est mouvementé, il lui faudra son maximum d’heure de sommeil pour ne pas entrainer de dette de sommeil. Dans tous les cas, évitez les siestes du soir trop proche du couché. C’est évidement mais l’on peut se dire qu’un bébé reposé s’endort mieux. Ce qui est vrai mais dans la limite du raisonnable !

Essayez de maintenir des siestes régulières pendant la journée. Si votre bébé a du mal à faire de longues siestes, essayez de le réveiller toutes les deux ou trois heures. Cela l’aidera à rester éveillé et à mieux dormir la nuit.

Enfin, soyez patient et ne vous inquiétez pas trop. Les régressions du sommeil sont fréquentes chez les bébés de 4 mois et ne durent généralement pas longtemps. Les parents peuvent parfois se sentir dépassés par ces changements, mais ils finissent généralement par s’endormir et se réveiller à la même heure chaque jour.

Les causes possibles de la régression du sommeil à 4 mois

La régression du sommeil du bébé de 4 mois est un événement fréquent qui peut être très difficile à vivre pour les parents. Les bébés ont besoin de beaucoup de sommeil et une perturbation du rythme de sommeil peut entraîner de nombreux pleurs et une grande fatigue. Les parents doivent donc être patients et savoir comment gérer cette phase difficile.

Il y a plusieurs causes possibles de la régression du sommeil du bébé de 4 mois :

La première est le changement de routine. Les bébés sont très sensibles aux changements et une modification de leur routine, même légère, peut perturber leur sommeil. Les parents doivent donc essayer de maintenir une routine stable pour leur bébé.

La deuxième cause possible est l’angoisse de séparation. Les bébés, à l’âge de 4 mois commencent à réaliser qu’ils sont séparés de leurs parents pendant la nuit et cela peut les perturber. Les parents doivent donc essayer de créer un environnement calmant pour leur bébé et de lui faire savoir qu’ils seront toujours là pour lui. Notamment au moment du couché.

La troisième cause possible est le changement de régime alimentaire. Les bébés de 4 mois commencent à manger de la nourriture solide et cela peut perturber leur sommeil. Les parents doivent donc essayer de maintenir une alimentation équilibrée pour leur bébé.

La quatrième cause possible est la maladie. Les bébés de 4 mois peuvent souffrir de diverses maladies qui peuvent perturber leur sommeil. Rgo, rhume, otite, varicelle, apnée du sommeil, la liste est longue. Autant d’étape normale à surmonter qui vont mettre à rude épreuve le sommeil de votre petit bout.

La régression du sommeil du bébé de 4 mois est un événement fréquent et difficile à vivre pour les parents. Il y a plusieurs causes possibles de la régression du sommeil du bébé de 4 mois et les parents doivent être patients et savoir comment gérer cette phase difficile.

La régression du sommeil du bébé de 4 mois : comment gérer les nuits agitées ?

Le sommeil du bébé de 4 mois est en pleine régression. Les nuits sont agitées et les réveils fréquents nuisent à la qualité de sommeil. Les parents sont souvent désemparés et ne savent pas comment gérer cette période difficile. D’autant q’un bébé fatigué aura encore plus de mal à faire ses nuits. Surtout s’il développe une dette de sommeil.

Il est important de comprendre que cette régression est normale et fait partie du développement de l’enfant. Elle est souvent liée à un changement de rythme, à la perte des siestes ou à un changement de journée (par exemple, l’arrivée d’un nouveau bébé dans la famille).

Les régressions du sommeil peuvent être difficiles à vivre pour les parents, mais il est important de ne pas céder aux pleurs et aux caprices de l’enfant. Vous devez maintenir des habitudes de sommeil cohérentes et de ne pas modifier le rythme de la journée. Au niveau du sommeil agité, il existe des solution à mettre en place dans sa routine du sommeil. La douche, l’histoire, le lavage de dents, le bisous aux doudous sont autant d’étape permettant à votre enfin de se mettre dans de bonnes conditions pour le dodo.

Si vous avez des questions sur le sommeil de votre bébé, n’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre ou à un expert du sommeil.

Les offres du moment
    Oreillers de la gamme Emma

    Emma propose plusieurs types d’oreillers conçus pour offrir un soutien optimal et améliorer la qualité du sommeil. Voici les principaux…

    Voir plus

    End of Content.