“Le sommeil c’est la moitié de la santé” – Aristote

Les siestes chez bébé selon leurs âges : Le guide complet

Cette fameuse période dans la journée où vous allez couché votre petit bout pour quelques heures. C’est sûr, ça ne se passe jamais comme prévu et les horaires varient d’un jour à l’autre ! Mais vous vous accrochez et essayez de faire de votre mieux et c’est très bien ! Ici, nous allons donner des “indications” pour vous aiguiller sur la durée moyenne des siestes selon l’âge de votre bébé. Chaque étape de croissance apporte des changements dans les besoins de sommeil de votre bébé et ses cycles de sommeil. L’aider à enchainer les cycles de sommeil est votre priorité ! Mais les siestes sont tout aussi importantes surtout pendant les premières années. Elles représentent jusqu’à 40 % du temps de sommeil journalier. Elles ont une utilité cachée. Vous savez, le fameux “il est trop fatigué pour dormir”.

Les nouveau-nés ont besoin de beaucoup de sommeil, en moyenne de 14 à 17 heures par jour. Et cela va diminuer relativement rapidement pour atteindre 12 à 15 heures de sommeil. En d’autre termes, vous n’avez pas le temps de vous habituer que les besoins de votre bébé vont déjà changer.

Il existe des agendas du sommeil pour tenir les compte et vous aider à suivre les temps de sommeil de votre bébé.

Simple indication, chaque cas est particulier, plus d’informations ci-dessous.

Les siestes des nouveau-nés (0 à 3 mois)

Premièrement, il est important de comprendre que les nouveau-nés ont des habitudes de sommeil très différentes de celles des enfants plus âgés. À cet âge, les bébés ont besoin de beaucoup de sommeil, généralement entre 14 et 17 heures par jour. Cependant, leurs siestes sont généralement courtes et irrégulières, d’une durée moyenne de 30 minutes à 2 heures. Les nouveau-nés ont tendance à s’endormir et se réveiller fréquemment. Manger & Dormir, seront ses principales occupations ! Avec plus ou moins de pleures 🙂

Les siestes des nourrissons (3 à 6 mois)

À mesure que votre bébé grandit, ses habitudes de sommeil commencent à évoluer. Entre 3 et 6 mois, les bébés commencent à développer un rythme de sommeil plus régulier. Ils ont encore besoin de 14 à 16 heures de sommeil par jour, mais leurs siestes peuvent être légèrement plus longues, allant de 1 à 3 heures. Certains bébés vont enfin faire des temps de repos plus prévisibles, en matinée et en après-midi. On note donc moins de sieste mais parfois plus longue. Une certaine routine commence à se former !

Il existe des professionnels pour l’endormissement des bébés. On appelle ça les régleuses de nuits. Il y a des dizaines de raisons pour faire appel à une régleuse de nuit. Peut importe la votre, si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas.

Les siestes des bébés (6 à 12 mois)

À partir de 6 mois, la plupart des bébés ont établi un rythme de sommeil plus stable. Ils ont généralement besoin de 14 à 15 heures de sommeil par jour, réparties entre la nuit et les siestes. À cet âge, on note une meilleure régularité : une le matin et une l’après-midi. Chaque sieste peut durer de 1 à 2 heures. On se retrouve donc avec une nuit de 9 à 10 heures suivit de 2 siestes vers 10h et 15h. Ce sont de simples indications, selon votre contexte familial et votre travail, vous pouvez clairement décalé ses créneaux. Le plus important est d’être régulier d’un jour à l’autre.

Enfaite, la régularité, mise en place très tôt, pourra vous éviter certaines difficulté à venir et à mieux gérer la régression du sommeil qui survient à 10 mois. C’est le moment assez difficile où bébé éveille tout ses sens, a mal aux dents, les premiers pas et bien plus. Une période très chargé où votre bébé voudra sacrifier ses heures de sommeil car il reçoit beaucoup de stimulation extérieur. On commence clairement à entendre des “il est trop fatigué pour dormir” :).

Les siestes des tout-petits (1 à 3 ans)

Les tout-petits ont encore besoin de beaucoup de sommeil, mais leurs besoins commencent à diminuer légèrement. Entre 1 et 3 ans, les bébés ont besoin d’environ 12 à 14 heures de sommeil par jour, réparties entre la nuit et une seule sieste l’après-midi. Chez vous, votre petit fait encore les 2 siestes matin et après midi ? Aucun souci, il faut aussi savoir écouter ses besoins et ne pas le presser. En revanche, si vous trouvez qu’il a de plus en plus de mal à s’endormir ou qu’il reste éveillé, vous pouvez limite ou retirer celle du matin. Celle de l’après-midi dure de 1 à 3 heures (vers 14/15h après manger et une petite activité). Attention, certains enfants commencent à résister à la sieste à mesure qu’ils grandissent. On voit souvent des siestes un jour sur deux ou des simples “temps de calme” sans vraiment dormir. Il n’y a aucun problème à ça. Surveiller son état de fatigue et ses remarques, lisez les signes qu’il renvoi. Il ne doit pas être trop fatigué le soir au couché.

Les siestes des enfants d’âge préscolaire (3 à 5 ans)

À mesure que votre enfant atteint l’âge préscolaire, ses besoins en sommeil continuent de diminuer. Entre 3 et 5 ans, les enfants ont généralement besoin de 10 à 13 heures de sommeil par jour, réparties entre la nuit et une sieste facultative l’après-midi. Certains enfants à cet âge peuvent commencer à abandonner complètement la sieste. Il n’est pas rare d’osciller entre 10 et 13 h de sommeil. par exemple, si une activité est prévu le lendemain et que votre enfant est heureux et a hâte. Bizarrement, il va se réveiller plus tôt ! 🙂 Certain jour il va pointer le bout de son nez après une bonne nuit de 12 heures. C’est de plus en plus rare mais les grosses nuits régulent leurs besoins. L’important à cette âge reste la régularité dans l’heure du couché via le rituel du dodo.

Si vous êtes ouverts aux alternatives, je vous ai listé des magnétiseurs pour le sommeil de bébé.

Chaque étape comprend son lots de difficultés et de questions.

Faut-il réveiller bébé d’une sieste trop longue ?

C’est une question intéressante car on ne sait jamais trop. D’un côté, on est tenté de le laisser dormir. “Si il dort longtemps, c ‘est qu’il en a besoin, ça rattrapera sa dette de sommeil“. Et en même temps, s’il dort trop cet après midi, il va avoir du mal à redormir ce soir. On ne peut pas répondre à votre place, cela dépend du contexte. Si vraiment la sieste est anormalement longue, je pense que le réveille peut être nécessaire. Dans tous les cas, faites vous confiance ! Si vous le laissez dormir et que le soir il a du mal à trouver le sommeil, vous le saurez pour la prochaine fois et vous grandirez avec lui !

En fin de compte, la décision de réveiller votre bébé d’une sieste prolongée dépend de différents facteurs tels que l’heure de la journée, le rythme de sommeil de votre bébé et vos propres préférences. Il est important de trouver un équilibre.

Les avantages d’une sieste prolongée

Les siestes sont bénéfiques pour votre bébé, car elles favorisent la consolidation de la mémoire, la croissance et la régulation de l’humeur. Une sieste prolongée peut permettre à votre bébé de récupérer et de se reposer suffisamment pour être plus alerte et actif par la suite. Au même titre que pour les adultes, les siestes réparatrices sont indispensable pour les petits. Quand on voit l’importance du sommeil chez l’adulte, on imagine tous les bienfaits de dormir pour les plus petits.

Quand faut-il envisager de réveiller bébé ?

Il peut y avoir certaines situations où il est nécessaire de réveiller votre bébé :

1. L’heure du coucher approche : Si la sieste de votre bébé se prolonge et que l’heure du coucher approche, vous voudrez peut-être le réveiller pour éviter qu’il ne soit trop reposé et qu’il ait des difficultés à s’endormir la nuit.

2. Éviter les troubles du sommeil nocturne : Si votre bébé fait des pauses excessivement longues pendant la journée, cela peut perturber son rythme de sommeil nocturne. Dans ce cas, il peut être préférable de réveiller votre bébé pour l’aider à établir un équilibre. Ni trop reposé ni trop fatigué.

3. Il faut manger : S’il fait encore la sieste du matin et que c’est l’heure de manger, réveiller le.

Conseils pour réveiller bébé en douceur

Dans le cas où vous réveillez votre bébé, voici quelques conseils pour le faire en douceur :

1. Progressivement : Réveillez votre bébé en douceur en lui parlant doucement, en le caressant ou en lui chantant une chanson. Évitez de le brusquer ou de le surprendre. Idem pour le matin quand il/elle va à l’école.

2. Transition en douceur : Après avoir réveillé votre bébé, passez du temps avec lui pour l’aider à s’éveiller pleinement. Jouez avec lui, chantez-lui des chansons ou proposez-lui une activité douce pour l’aider à sortir de l’état de somnolence.

Les siestes sont une partie importante du sommeil des bébés et de leur développement. Les besoins en sommeil varient en fonction de l’âge de votre bébé, et il est essentiel de respecter ces besoins pour favoriser un sommeil sain et un développement optimal.

Les offres du moment
    Oreillers de la gamme Emma

    Emma propose plusieurs types d’oreillers conçus pour offrir un soutien optimal et améliorer la qualité du sommeil. Voici les principaux…

    Voir plus

    End of Content.