“Le sommeil c’est la moitié de la santé” – Aristote

Lavage d’oreiller : Techniques pour prolonger la durée de vie de vos coussins

Le premier réflexe est bien sûr de regarder l’étiquette de vos oreillers. Généralement, il vous indique à quelle température le laver.

Entre 30 et 40°C pour un “rafraîchissement” et jusqu’à 60°C en cas de tache. 

Mais si vous êtes là c’est que pour une raison ou une autre vous n’avez pas cette information ou vous cherchez d’autres méthodes

Prendre soin de vos oreillers est essentiel pour garantir un sommeil sain et confortable. On le sait tous, on dort bien mieux dans des draps fraîchement lavés. 

Matériaux de l’oreillerTechnique de lavages/séchageFréquence du lavage
Oreiller classique en fibre synthétiqueEn machine entre 30 et jusqu’à 50°C si grosse tâche. Séchage à l’air libre avec possibilité cycle d’essorage et sèche linge basse température.  Tous les 120 jours et 20 à 30 jours pour la taie d’oreiller
Oreiller en plume ou duvet d’oie, canard, lapin En machine entre 30 et  40°C. Séchage à l’air libre : pas de sèche-linge ! Tous les 150 jours et 30 jours pour la taie d’oreiller
Oreiller mémoire de forme en moussePour la taie d’oreiller : en machine entre 30 et jusqu’à 60°C si grosse tâche.Pour l’oreiller brumisateur seulement ! Pas de lavage. Séchage à l’air libre seulementQuasiment jamais pour l’intérieur, possibilité à la main doucement si besoin, bien faire sécher ! Sinon tous les 60 jours pour la protection et 30 jours pour la taie. 
Les oreillers végétals : bambou, aloe vera,  Uniquement lavage très doux à 30°C et peu de rotation max 600 tours/minutes. Possibilité de juste utiliser un brumisateur spécialTous les ans pour l’oreiller et 30 jours pour la taie. 
Tableau récapitulatif des méthodes le lavages ainsi que la fréquence.

Fréquence de lavage

Idéalement, vos oreillers doivent être lavés tous les 3 à 6 mois pour éliminer la saleté (peaux mortes, salives, gras,…), les acariens et les allergènes qui s’accumulent avec le temps. N’écoutez pas les “il faut le laver tous les 15 jours”. C’est beaucoup trop ! Sauf en cas de tâche, vous pouvez largement attendre plusieurs mois. Au pire, vous pouvez toujours laver la taie d’oreiller plus régulièrement si vous le souhaitez.  Si vous souffrez d’allergies ou si vous transpirez beaucoup pendant la nuit, un lavage plus fréquent peut être nécessaire. Clairement, si des taches jaunâtre apparaissent il est temps de le laver.

On voit souvent passer l’astuce d’ajouter une balle de tennis dans sa machine pour éviter la déformation de son oreiller. Personnellement je n’ai pas de balle de tennis chez moi ! Vous pouvez très bien vous en passer tant que vous “tapez” bien vos oreillers en sortie de machine pour redonner une bonne forme avant le séchage. 

Vérification des étiquettes et lavage en fonction des matériaux de votre oreiller

Avant de laver vos oreillers, consultez les étiquettes pour connaître les instructions spécifiques du fabricant. Certains oreillers peuvent être lavés en machine, tandis que d’autres nécessitent un nettoyage à sec ou un lavage à la main.

Mémoire de forme : La mousse en polyuréthane supporte mal la machine. Pour cela, vous pouvez utiliser un brumisateur. Normalement, vous pouvez enlever la housse protectrice qui, elle, passe à la machine. 

Oreiller en plume : Un autre type de coussin très répandu parmi vous. Ne dépassez pas les 50°. De plus, éviter les fameux cycles essorage en fin de machine et limiter le nombre de tour/minutes de votre machine (700 à 800 tours/minutes maximum).

Oreiller synthétique : Un grand classique, dans ce cas suivez les indications de l’étiquette. Généralement entre 30 et 40°C. Eh oui, étonnamment les fibres synthétiques sont plus sensibles à la chaleur que les autres matériaux.

Prétraitement des taches

Avant de mettre vos oreillers dans la machine à laver, inspectez-les à la recherche de tâches et traitez-les avec un détachant doux si nécessaire. Cela permettra de maximiser l’efficacité du lavage et de prévenir les taches tenaces. En plus, cela aidera ces tâches à partir même avec un lavage à faible température.

Utilisation d’un détergent doux

Optez pour un détergent doux et hypoallergénique pour laver vos oreillers. Évitez les produits agressifs qui pourraient endommager les fibres et causer des irritations cutanées. Votre coussin est en contact permanent avec votre nez et il est proche de votre respiration. Respectez-le , il vous le rendra bien ! Clairement, évitez la javel ou tout autre détergent toxique. 

Lavage en machine, un classique qui fait gagner du temps

Si vos oreillers peuvent être lavés en machine, placez-les dans la machine à laver avec des articles de taille similaire pour maintenir l’équilibre. Utilisez de l’eau tiède (max 60°C) et un cycle doux (max 800 tours/minutes) pour éviter d’endommager les fibres.

Le Fluffage régulier, une astuce de chef ! 

Pour préserver la forme et la fermeté de vos oreillers, fluffez-les régulièrement en tapotant doucement et en les secouant. Cela aidera à redistribuer le rembourrage et à éviter les grumeaux.

En suivant ces conseils et techniques de lavage, vous pourrez prolonger la durée de vie de vos oreillers et profiter d’un sommeil confortable et réparateur pendant de nombreuses nuits à venir.

On lit sur internet d’utiliser un fer à repasser pour lui redonner sa forme initiale. Je déconseille cette pratique ou alors pensez bien à le faire sécher pleinement ensuite. Si vous avez la possibilité de le faire sécher au soleil, aucun souci. Dans le cas contraire, éviter le fer à repasser qui va incruster de l’humidité au cœur de votre coussin. 

Maintenant que vous savez comment entretenir vos oreillers, découvrons quelques astuces supplémentaires pour maximiser leur durée de vie.

Le séchage d’un oreiller après le lavage. 

C’est une étape très importante pour ne pas que votre coussin garde le l’eau ou de l’humidité enfermé. Pour cela, évitez le sèche-linge qui risque de déformer la mousse ou l’intérieur. Privilégiez un séchage à l’air libre sur votre étendage.  

Pourquoi nettoyer son oreiller régulièrement ? 

1. Élimination des acariens et des allergènes

Au fil du temps, les oreillers accumulent des acariens, des allergènes et d’autres débris qui peuvent déclencher des allergies et des problèmes respiratoires. Un lavage régulier permet d’éliminer ces irritants et de créer un environnement de sommeil plus sain, surtout pour les personnes souffrant d’allergies.

2. Prévention des infections cutanées

La sueur, les cellules mortes de la peau et les huiles corporelles s’accumulent sur votre oreiller, créant un terrain propice à la croissance des bactéries et des champignons. En lavant régulièrement votre oreiller, vous réduisez le risque d’infections cutanées et de problèmes dermatologiques. Vous limiterez également l’acnée potentielle liée au coussin. 

3. Maintien de la fraîcheur et de l’hygiène

Un oreiller propre sent meilleur et vous offre une sensation de fraîcheur lorsque vous vous glissez dedans pour dormir. Le lavage régulier élimine les odeurs désagréables et assure une hygiène optimale, ce qui contribue à votre confort et à votre bien-être général.

4. Préservation de la qualité et de la durabilité

En éliminant la saleté, les taches et les débris, le lavage régulier aide à préserver la qualité et la durabilité de votre oreiller. Cela prolonge sa durée de vie et vous permet de continuer à profiter d’un soutien et d’un confort optimal pendant de nombreuses nuits à venir. Plutôt cool quand on voit que certains oreillers coûtent plus de 100€.

FAQ sur le lavage d’oreiller

Puis-je laver mes oreillers en plumes ou en duvet en machine ?

Oui, la plupart des oreillers en plumes ou en duvet peuvent être lavés en machine, mais assurez-vous de suivre les instructions du fabricant et d’utiliser un détergent doux.

Comment puis-je éliminer les odeurs désagréables de mes oreillers ?
Pour éliminer les odeurs, ajoutez une tasse de vinaigre blanc dans le cycle de rinçage de votre machine à laver. Vous pouvez également saupoudrer vos oreillers de bicarbonate de soude avant de les laver pour neutraliser les odeurs.

Dois-je laver mes protège-oreillers à chaque fois que je lave mes oreillers ?
Oui, il est recommandé de laver vos protège-oreillers chaque fois que vous lavez vos oreillers pour maintenir une hygiène optimale et protéger vos oreillers contre les taches et les acariens. Idéalement, taie d’oreiller : lavage tous les 30 jours et l’oreiller tous les 150 à 180 jours. 

Les offres du moment
    Oreillers de la gamme Emma

    Emma propose plusieurs types d’oreillers conçus pour offrir un soutien optimal et améliorer la qualité du sommeil. Voici les principaux…

    Voir plus

    End of Content.